LE JEAN, LE VÊTEMENT QUI DURE DANS LE TEMPS… ET DANS LA MODE.

Jeans, denims, blue Jean,… sont quelques-uns des noms d’usage du vêtement le plus mythique de ces dernières décennies, le seul qui ait résisté à 6 générations sans subir de changements majeurs,  et sans perdre son essence. Il a habillé des ouvriers, des riches et des pauvres, des rebelles, des stars d’Hollywood, des modernes et des classiques, des jeunes et des vieux. Personne ne lui a résisté et le public continue de succomber aujourd’hui à son charme étrange et intemporel.

Pantalon Vaquero de JeansTrack.

Son origine n’est pas sans controverse, et c’est bien normal, puisqu’étant donné son succès, de nombreux prétendants se bousculent au portillon pour récupérer les lauriers de sa création !

Les Américains, les Français et les Italiens se disputent le titre d’inventeur du Jean. En 1853, en pleine ruée vers l’or et avec la construction du chemin de fer en Amérique du Nord, il y avait un grand besoin de vêtements robustes. L’Amérique était un pays prospère et en évolution permanente puisque tout restait à faire ! Les fermiers, les mineurs, les éleveurs (cow-boys), les cheminots, etc…. avaient besoin de vêtements qui résisteraient à une forte usure quotidienne.

Quand Levi Strauss transformait les tentes en salopettes de travail

L’Allemand Levi Strauss installe à San Francisco un commerce de tentes destiné à satisfaire les besoins des mineurs de fond. Après avoir réalisé que ces derniers préféraient dormir à la belle étoile et que ce dont ils avaient vraiment besoin, c’était de pantalons solides, il décida d’utiliser la toile des tentes pour fabriquer des combinaisons de travail. C’est pour cette raison que ces vêtements étaient initialement bruns. Plus tard, en 1873, Strauss s’est associé à un tailleur nommé Jacob Davis qui a eu l’idée de renforcer les pantalons avec des rivets en cuivre dans les zones délicates où ils se brisaient généralement. On assiste alors à l’origine des premiers jeans.

Levi Strauss y Jacob Davis.

Le plus vieux pantalon des archives LEVIS

Les Américains, les Français et les Italiens se disputent l’invention du Jean

C’est bien plus tard que le jean a commencé à être fabriqué dans sa couleur bleue caractéristique que nous connaissons aujourd’hui. Cette couleur trouve son origine dans la ville italienne de Gênes. Les pêcheurs de cette ville teignaient les tissus avec un pigment appelé indigo qui venait d’Inde. Les navires anglais s’arrêtaient au port de Gênes et chargeaient le tissu appelé «Bleu de Gênes» (blue Jean) pour l’exporter en Amérique. C’est précisément de là que vient le mot «Jeans».

La version française affirme elle, qu’il s’agit du tissu solide et résistant avec lequel étaient fabriquées les voiles des navires et les pantalons des marins, qui a donné naissance aux jeans Levi Strauss, et qu’ils étaient fabriqués dans la ville française de Nîmes dans le style nommé «Serge de Nîmes», qui aurait donné naissance au Denim.

Ce qui est certain, c’est que d’une manière ou d’une autre, l’origine du tissu se trouve en Méditerranée, mais le mérite de la création du jean comme vêtement revient à Levi Strauss et à Jacob Davis en Amérique.

Logo Originel de LEVIS STRAUSS

Bouton ancien LEVIS STRAUSS

Aujourd’hui, on utilise le mot «jean» pour désigner le vêtement lui-même, c’est-à-dire le pantalon en jean ou le pantalon en denim, et le denim est utilisé à la fois pour le vêtement et pour le tissu indigo avec lequel il est fabriqué.

Le succès de ce vêtement est venu dans les années 60 grâce à l’industrie cinématographique. Des icônes telles que James Dean ou Marlon Brando, symboles de la révolte de la jeunesse, associaient l’image du jean à leur mode de vie.

Dans les années 70, le jean était devenu un vêtement iconique et universel qui ne faisait pas de distinction de sexe, de classe ou de race.

Et dans les années 80, il est entré dans le monde de la mode en commençant à développer différents lavages et des effets beaucoup plus élaborés qui donnaient des caractères différents aux vêtements.

  • les années 60´s.
les années 70´s.
les années 80´s.

Tout au long de son histoire récente, le jean/denim a toujours été lié à tous les mouvements et activités de la jeunesse tels que le cinéma, la musique, la danse, les tribus urbaines, voire à certaines pratiques sportives comme les patineurs, ou certains styles de cyclistes.

katty bmx - ropa para bmx - pantalones para bmx jeanstrack
BMX
Chico practicando skate y jeans
Skate
chicos en actitud baile jeans

Chez JeansTrack, nous sommes de vrais amoureux du Jean, d’ailleurs, certains d’entre nous y consacrent leur vie professionnelle depuis plus de 25 ans dans l’entreprise, et ont eu l’idée de transposer le style Jean à leur passion pour le sport, en créant une marque sportive, et branchée !

Panatalón para la práctica de mtb de enduro
MTB Heras Fluor
Pantalón para escalada de tejido vaquero color gris
Garbí Grey

QUELQUES CURIOSITÉS :

– En Amérique latine, le denim est appelé mezclilla.

– Pour le PDG de Lévis, les jeans ne doivent être lavés qu’occasionnellement, et les taches doivent être enlevées, « ça suffit», a-t-il déclaré.

Cela semble dégoûtant mais c’est possible, a déclaré le cadre, qui a assuré que la meilleure façon de garder les jeans propres et «comme s’ils étaient tout neufs» est de les mettre au congélateur pendant quelques heures une fois par semaine.

– Un étudiant de l’université d’Alberta, au Canada, a battu un record en portant le même jean pendant 450 jours, sans le laver.

– La société Levi’s possède toujours la première paire de Levi’s 501, fabriquée en 1879 et qui vaut plus de 45 000 euros.

– Comme Jacobs n’avait pas d’argent pour breveter l’idée, il a proposé à Levi de faire des affaires ensemble et le 20 mai 1873, ils ont reçu le brevet n° 139 121 de l’Office américain des brevets et des marques, qui symbolise la naissance du Jean tel que nous le connaissons aujourd’hui !

– La Cour suprême d’appel italienne à Rome a jugé coupable un prisonnier de viol, en arguant que les jeans ne peuvent être enlevés sans le consentement du porteur.